Orly Cuticule Oil+

Image

Cuticule Oil + de Orly

 

Voici une première revue de produit et celui-ci et tout simplement un de mes chouchous manucure! Je l’ai acheté avant les grandes vacances chez Manucure & Beauté et il ne me quitte plus depuis.

  • Le moins : Il est un peu cher certes, 15€90 pour seulement 30ml de produit mais une petite goutte sur chaque ongle suffit.
  • Les plus: Comme vous pouvez le voir j’ai des ongles très longs et la fâcheuse habitude de manger les petites peaux autour de mes ongles quand je suis nerveuse (ce qui m’arrive très souvent). Cuticule Oil + me permet d’avoir des ongles sains et des cuticules en pleine santé et il sent divinement bon l’orange. Il pénètre très bien à condition de ne pas trop en mettre évidemment!
    En ce qui concerne son utilisation, il est recommandé d’en mettre tous les soirs et de masser l’ongle et son pourtour pour une bonne pénétration mais il m’arrive de ne pas en mettre le soir mais si une petite peau me dérange (ou simplement que j’y pense) j’en mets pendant la journée.

 

Vous l’aurez compris je suis très satisfaite de ce produit et de son côté confort/doudou qui fait partie de ma routine du soir. Je le recommande souvent à mes copines qui souhaitent avoir de beaux ongles.

Quel est votre soin des ongles chouchous ?

Bisous mes p’tits chats !

Objets du désir #1

Pour une première on commence par les vernis!

Même si je ne suis pas une NPA (nail polish addict pour les non-initiés) je suis vraiment folle de vernis et seul mon état d’étudiante au compte en banque limité m’empêche de faire des folies. Pour moi  la manucure c’est ce petit truc en plus qui me permet de réveiller mon style vestimentaire des plus classiques. Je change donc souvent de vernis et égaye le tout de stamping de temps en temps.

Je suis beaucoup de blogs de NPA donc bien évidemment je suis régulièrement tentée par de nouveaux bijoux aux nuances de dingue. Mais sans plus tarder voici mes coups de cœur du moment :

Pearl Illusion de Bourjois collection 1 seconde

Image

Depuis que j’ai vu cette merveille chez Pshiiit je ne rêve que de lui, mes ongles sont nus en attendant de l’avoir enfin car je n’arrive pas à imaginer une seule manucure en ce moment.

Top coat Python de Bourjois

Image

Celui-ci je le soupçonne d’aller merveilleusement bien avec le Pearl Illusion. Essayé chez Monoprix malheureusement la vendeuse en a posé une couche très épaisse sur un vernis prune foncé. Résultat : et bien pas de résultat justement ! On le voyait à peine et j’ai eu l’impression qu’il s’effritait. Mais les essais de Demoizelle CocciNail et de Pshiiit (encore elle !) m’ont définitivement conquise.

Camera de Essie Collection 2012 Poppy Razzi

Image

Une merveille de couleur ni trop rose ni trop orange, pleine de pep’s pour donner le sourire en cette froide période. Déjà repéré sur la page Facebook de la marque c’est en le voyant en boutique qu’il m’a convaincue.

Ruby Pumps de China Glaze

Image

Ce vernis me fait baver depuis un certain temps déjà. Il semble être rouge à la texture légèrement jelly et délicatement pailleté.

 

Et vous quels sont vos envies verniesques du moment ?

 

Bisous mes p’tits chats 

Je suis une faible femme

Il y  a quelques jours, en commandant un des cadeaux d’anniversaire d’une amie et les cadeaux de Noël de l’Homme et de Belle-Maman, j’ai un tout petit peu cramé la carte bleue. Oui j’ai honte mais juste un petit peu ! 

Depuis si longtemps que je la désirais j’ai enfin succombé… On ne la présente plus :

La primer potion d’Urban Decay

Image

Depuis longtemps je voulais une palette de plusieurs ombres à paupières classiques mais les prix prohibitifs de la Naked et de sa petite sœur me raisonnaient. Alors quand j’ai vu cette petite palette au doux prix de 10€, je n’ai pas hésité :

La palette « Au Naturel » I-Divine de Sleek

ImageTout a été commandé sur le site de Sephora et reçu en trois jours seulement, je suis ravie!

 

Bisous mes p’tits chats.

Reste l’histoire de ce qu’il y a de plus beau dans l’affaire, reste l’histoire de l’amour de l’autre, reste le rêve. Peut-être l’utopie dirait-on.

Juliette Greco